Mon chien Django de la Véga, berger australien, amour de moi!

Mon chien Django de la Véga, berger australien, amour de moi que j’aime à la folie!!!!
Cette boule d’amour est arrivée chez nous, un dimanche matin de juin 2014. Ce n’était absolument pas prévu. Nous avions déjà une petite Parson Russel, Willow et nous n’envisagions pas d’avoir un autre chien. Encore moins un berger australien. Pourtant, ce matin-là, l’amoureux, ses filles et moi étions partis faire le marché, place Carnot. Pour ceux et celles qui connaissent, en parallèle des fruits et légumes, c’est aussi un marché aux chiens.

Django-chien-dog-chiot-couché

L’histoire dira que ce sont les filles et moi qui avons craqué, mais la vérité est ailleurs… C’est le chéri qui l’a vu le premier et a croisé le regard bleu perçant de ce petit ourson de 3 mois…
Il était le seul de la tribu, à ne pas chercher le contact, allongé sur la paille, il avait l’air résigné.
Tous les « spécialistes » diront que lorsqu’on choisit un chiot, il vaut mieux se tourner vers celui ,dynamique, qui vient vers vous. Ce n’était absolument pas le cas de Django, mais c’était déjà trop tard, nous avions succombé à cette adorable bouille. Le coup de foudre a été immédiat!
Au lieu de repartir avec un panier de légumes, nous sommes rentrés avec cette petite frimousse poilue.

Django-chien-dog-chiot

Django-chien-dog-chiot-run-3

Les débuts chez nous ont été très timides, il n’était pas très affectueux, un peu peureux, ne jouait qu’avec Willow. Moi qui adore les caresser, les papouiller, bonjour la frustration!
Cependant, il a tout de suite créé des liens très intimes avec ma trousse de maquillage. J’en ris aujourd’hui mais, je peux vous assurer, sur le moment j’en rigolais beaucoup moins.
Nous le laissions évoluer tranquillement en lui offrant une éducation assez cool, je suis pas du genre militaire, mais en lui apprenant les bases.

Django-chain-dog-lol

Mon chien Django de la Véga, berger australien, amour de moi a un trouble du comportement.

Les mois passants, quelque chose clochait dans son comportement. Il se montrait très, trop, craintif. Paradoxalement lors des ballades en liberté, il sautait (sans agressivité) sur les gens que l’on croisait sans que nous réussissions à anticiper ses réactions. Ayant toujours vécu entourée de chiens, je n’avais jamais été témoin d’une telle attitude.
Je n’ai jamais eu l’occasion de faire appel à un comportementaliste canin. Pour être tout à fait honnête, je croyais, à tort, que c’était un peu de l’arnaque, un métier un peu fantaisiste. Pourtant, nous nous rendions compte que nous avions besoin d’aide pour éduquer et comprendre Django..

Animacoach à la rescousse!

Nous avons donc fait appel à une spécialiste du comportement canin. La chance nous a conduit sur la route de Marlène d’Animacoach.
Le diagnostic tombe:  mon Django a un trouble du comportement léger, mais trouble quand même, appelé syndrôme de privation. Mais WTF?
Ce syndrôme correspond à une incapacité d’adaptation du chien en milieu inconnu, ou face à des situations nouvelles suite. Elle est causée par un développement en milieu peu stimulant, (période de socialisation jusqu’à 3 mois). Pour faire simple, durant ses premiers mois, Django n’a pas été suffisamment sociabilisé que ce soit avec des humains ou avec d’autres animaux ce qui l’a conduit à développer des peurs face à l’inconnu.

Dogslife-django-chien-aboie

Back to school

Nous voilà partis pour des séances de rééducation individuelles, à l’extérieur, très organisées. À chaque apprentissage validé nous passions à un autre jusqu’à ce que Django soit « sous contrôle ». Avec l’aide de Marlène, nous avons passé en revue toutes les situations qui pouvaient engendrer un stress pour Django. Nous les avons travaillées encore et encore, jusqu’à pouvoir intégrer les classes vertes. Des séances où tous les apprentissages vus individuellement se mettaient en pratique au contact d’autres chiens.

Dogslife-Django-dog-berger-2

Aux côtés de Marlène et de Guess, sa chienne régulatrice, j’ai beaucoup appris, j’ai revu aussi ma façon d’éduquer. Je me suis rendue compte, malgré avoir grandi entourée de chiens, que je ne savais pas grand chose sur l’éducation canine. Je crois, qu’on a grandi avec des idées reçues sur comment leur apprendre telle ou telle chose. Par exemple, on met le nez dans le pipi du chiot pour lui faire comprendre que c’est mal de faire à l’intérieur, on secoue le chien par la peau du cou pour le punir d’un mauvais comportement. Il est bien évident que j’ai du faire des erreurs, pour saisir finalement que pour comprendre son chien, il faut apprendre.

Un binôme de choc pour mon chien Django de la Véga, berger australien, amour de moi

Nous avons eu une chance incroyable de tomber sur Marlène. Elle a une expérience incroyable des chiens à troubles et des chiens sans troubles d’ailleurs. Avant d’apprendre à nos chiens comment se comporter, elle apprend à l’humain à observer et à adopter le bon comportement. Force a été de constater que je m’étais rudement trompée sur ce métier que je pensais un peu fantaisiste. Je conseille à tout le monde de faire appel à un éducateur canin, ne serait-ce que pour apprendre à bien ou mieux communiquer avec son compagnon à 4 pattes.

Pas à pas, la confiance s’installe

J’ai constaté l’évolution, mon Django, qui reste un mâle complet et dominant, reprenait confiance.
Notre binôme s’en est trouvé que plus enrichi.
En parallèle, hélàs, nous avons perdu notre Willow. Je ne sais pas si j’aime à me raconter cette histoire ou si c’est un fait avéré, mais à partir de ce moment là, Django s’est métamorphosé. Mon chien qui était si distant se montrait très affectueux, demandant des caresses comme s’il voulait me consoler ou combler un manque.

Dogslife-Django-Kiss-lipstick

Dogslife-Django-dog-berger-05

Une réelle relation de complicité s’est installée au bout de 2 ans de travail. Ponctuée de hauts, de bas, de pas de géants et de retours en arrière. Au bout du compte un véritable lien s’est créé. J’ai appris de lui, j’ai appris à l’écouter, à le regarder, à le comprendre, à être patiente aussi et surtout à communiquer avec lui de la bonne façon. Je l’aime tellement, il est doux, gentil, intelligent, joueur, protecteur, un peu de mauvaise foi et gourmand à souhait! On a une connexion incroyable! Certains diront que c’est trop ou que ce n’est qu’un chien… Ce sont généralement les gens qui n’en ont pas et qui ne peuvent pas comprendre ce lien unique qui nous lie. C’est un membre à part entière de notre famille.

Dogslife-Django-dog-berger--moi-2

Quand la solitude le pèse…

Django se retrouvant seul à la maison et à la recherche de contact.
Nous avons choisi d’accueillir une nouvelle copine de jeux.
À la base, je souhaitais adopter à la SPA. Réflexion faite, Django ayant déjà un trouble, je ne voulais pas prendre le risque de me retrouver avec un deuxième pépère perturbé. Bien qu’il n’y avait aucune certitude, c’était plus risqué d’adopter un loulou avec un passif dont on ne connaissait rien. Je me suis alors tournée vers un élevage de Parson Russel et nous avons eu un coup de coeur pour une petite chipie nommée Shadow.

Des hauts et des bas

Malgré les progrès remarquables de Django, j’appréhendais la cohabitation avec sa nouvelle coloc et une fois n’est pas coutume, il a juste été parfait.
Il a fait preuve d’une patience, d’une douceur et d’une attention incroyables. On parle quand même d’un berger australien de 27kg et d’une petite crevette de 2 mois et pourtant ça a matché tout de suite.

Elle est devenue sa soeur, sa fille, sa couverture, sa partner in crime, sa BFF et je n’aurais pas pu rêver mieux. Mon chien Django de la Véga, berger australien, amour de moi a une nouvelle copine de jeu.

Processed with VSCO with hb1 preset

Dogslife-Django-dog-berger-Shadow-2

Aujourd’hui mon Django d’amour a 4 ans, il gardera son trouble à vie.
Néanmoins, grâce à l’apprentissage et l’éducation mis en place, il est en confiance et bien dans ses pattes.
C’est des câlins et des câlins par milliers, des tonnes et des tonnes de caresses… Des parties de jeu interminables, des poils de partout… De l’amour à revendre et quelques poubelles dévalisées, en bref un bonheur à l’état pur!

Dogslife-Django-dog-berger-03

Django-chien-dog-nature-2

Dogslife-Django-dog-berger-06-2

Vous pouvez trouver toutes les informations à propos de la Comportementaliste Canin Marlène Animacoach ici.

10 commentaires sur “Mon chien Django de la Véga, berger australien, amour de moi!

Laisser un commentaire