Instagram, je t’aime oui, je t’aime mais…

Cher Monsieur Instagram, la relation qu’on a toi et moi c’est un peu, je t’aime moi non plus… mais si, je t’aime quand-même.
Je te préviens, petit coup de gueule en perspective, je suis pas très feel good aujourd’hui!
Notre liaison a commencé il y a 4 ans, sans volonté de créer LE feed parfait, mais pour faire un peu comme tout le monde et utiliser ton réseau social qui avait le vent en poupe et qui l’a toujours d’ailleurs, je partageais naïvement des moments de vie, des natures mortes et toutes autres futilités. Comme si ça allait intéresser une partie de la population, mais meuf, on s’en fout de tes vacances à la montagne!

Instagram-compte-photos-début

Au fur et à mesure, j’ai partagé des créations plus travaillées, autour de cafés, de fleurs, de makeup, prenant un kif dingue à imaginer des mises en scène et à les shooter. Très vite, tu es devenu addictif, il n’y avait pas une journée sans que je passe te voir, sans vraiment faire attention aux nombres de likes ou de commentaires et je m’éclatais!

Instagram-cointreau-cocktail-débutInstagram-café-ligne-orangeInstagram-café-fleurs

Puis je me suis prise au jeu, j’ai commencé à être plus attentive aux « followers » et au nombre d’abonnés, ce Saint Graal qui fait de nous une personne “respectable” et nourri notre égo à grands coups de dopamine. On va être honnête, si on t’utilise c’est pour que nos publications soient vues et appréciées par le plus grand nombre, sinon on reste tranquillement chez soi à créer des albums photos et à coller des stickers en bonne et due forme.

Instagram-compte-feuilles-rouges

Lorsque l’idée du blog a émergé et que je suis passée à l’offensive, j’étais persuadée que ça allait booster mon compte, oh la gentille fifille, comme elle est mignonne!
Et il y a un petit, petit, tout petit aspect auquel je n’ai pas vraiment fait attention…
Comme tout réseau social digne de ce nom, cher Monsieur Instagram, tu as créé un nouvel algorithme cruel et méchant, ce monstre sans coeur qui fait, grosso merdo, ce qu’il veut de notre compte.
Tu as décrété que le fil d’actualité ne serait plus classé par ordre chronologique, mais par préférence, nombre d’impressions, de likes et de commentaires.
Pourquoi pas!
Puis tu as jugé bon de créer la règle des 10%. Lorsqu’on publie une photo, elle n’est désormais visible qu’auprès de 10% de mes abonnés. Le calcul est simple, j’ai 1600 abonnés donc seulement 160 personnes voient ma photo lorsqu’elle est publiée. Tu reconnaîtras que c’est peu. En fonction de l’engagement qu’elle suscite durant la première heure (likes, commentaires, enregistrements et visites de profil), tu décideras si mon audience doit être élargie aux autres abonnés… ou pas ! Tu recommandes donc de répondre rapidement aux premiers commentaires reçus.
Tu as très envie qu’on ait une relation exclusive, je le vois bien, mais tu comprendras, aisément, que passer la journée uniquement avec toi, s’apparente à un job à part entière et pardon, mais jusque là, je n’ai jamais reçu le moindre centime de ta part. Secondo, mon amoureux, bien réel, trouve que je passe beaucoup trop de temps avec toi et il pense, à juste titre, que c’est une relation à sens unique. Je donne, je donne beaucoup mais je ne reçois pas grand chose…
Tu as décidé aussi qu’il fallait utiliser les hashtags avec parcimonie, et recommande désormais d’en mettre 5 à 8 maximum, exit la liste des 30#, ils doivent être pertinents et en lien avec la publication.
Tu en as bannis certains (près de 114 000), soit temporairement, soit définitivement, sous prétexte, qu’ils attirent régulièrement du contenu interdit aux moins de 18 ans ou qu’ils encouragent les mauvaises pratiques…On oubliera donc les #dogsofinstagram, #easter… (tu pourras me dire pourquoi Pâques est censuré, je ne savais pas que les oreilles de lapin pouvait être une menace sérieuse qui risquait de nuire à ton image).
À tout moment, sans crier garde, Cher Monsieur Instagram, tu nous désabonnes de comptes qu’on suit assidument, pour nous abonner, de manière injustifiée, à des comptes inconnus au bataillon. Et puis, je loupe des photos des comptes que je suis, si je n’active pas les notifications de publications. Grrrr c’est un peu pénible tout ça…
Toutes ces méthodes pour créer du lien authentique et sincère, c’est cela oui!
Si tu crois, que je ne sais pas que tu fais la même chose, avec plus de 600 millions de partenaires, tu te fourres le doigt dans l’oeil. J’ai bien compris ton petit manège va!
Ouh, je suis un peu rouge colère Monsieur Instagram!

Assieds-toi, mon très cher Monsieur Instagram, il faut que je te parle aussi de cette règle follement scandaleuse, d’interdire de publier, ne serait-ce, qu’un bout de téton féminin, quand tu autorises sans problème la publication de torses-nus masculins. Why? Visiblement les deux sexes ne sont pas logés à la même enseigne. Non pas que je veuille passer mon compte en mode naturiste, mais tu es d’accord que c’est complètement arbitraire!! Right?

Outre tes règles un peu à l’emporte pièce, toi qui est si à cheval sur ta politique ferme des faux abonnés, que fais-tu contre ces blogueurs(ses), influencers, influenceuses qui partent à la chasse aux followers en s’abonnant à tout bout de champ à droite, à gauche, attendant patiemment que tu t’abonnes à ton tour, ou pas et qui te unfollow direct. Je suis curieuse de savoir si ces méthodes sont efficaces, sérieux! On repassera pour ce qui est de ta volonté d’authenticité…
Je ne suis pas parfaite, loin de là, mais j’essaye de t’utiliser de manière honnête, en jouant le jeu et quand je vois les pratiques de certains, certaines, c’est quelque peu agaçant.

Instagram-compte-assise

Je t’aime Cher Monsieur Instagram, sans aucun doute, mais j’aime beaucoup moins ton algorithme qui, je l’avoue, a fait un peu de bobo à mon compte au moment même ou j’ai lancé mon blog. Parfait timing!
Ta claque a été un peu rude, pour être transparente, je te montre 2 de mes publications qui sont semblables, une postée au mois de février 2018 et l’autre postée le 8 Novembre 2018. Je te laisse admirer la claque dont je parlais.

Ne sors pas les mouchoirs, je ne veux absolument pas te faire pleurer dans les chaumières et je suis consciente qu’il y a des problèmes bien plus graves sur cette planète, que mon petit compte Instagram qui perd en visibilité!
Mais à ma petite échelle, c’est très rageant… J’ai pourtant l’impression de passer beaucoup de temps à te bichonner, j’essaye de t’habiller chaque jour différemment, avec des couleurs, des formes, des textures, des fois je te fais plus épuré, parfois je te fais très coloré, je t’offre des cafés, des fleurs et je passe régulièrement te faire des bisous en story. Je ne calcule pas le temps que je passe à concevoir, imaginer, créer et réaliser mes photos, je le fais par passion donc quand on aime on ne compte pas, mais si je faisais le ratio, calcul du temps et succès de la publication, je serai en faillite c’est certain!

Instagram-compte-automne

Attention, je ne sous-entends pas que mes visuels sont les plus beaux du monde, je suis certaine que tu en vois passer des 1000 fois plus réussis et je ne joue pas à la wonder woman qui a un melon tridimensionnel, outrée de ne pas avoir 3 millions d’abonnés, je comprends complètement que tu puisses ne pas être sensible à mon style, pour ça il n’y a aucun souci. Je déplore juste ta politique quelque peu radicale et injuste qui ne m’aide pas vraiment …

Ça fait un peu la meuf rageuse, mais c’est le cas je te rassure 🙂 Tout ça est un peu frustrant… mais pas très grave finalement.

Cher Monsieur Instagram, ceci n’est pas une lettre de rupture, je te boude un peu certes, mais je ne me laisserai pas décourager, ça serait mal me connaître. Et Dieu sait qu’aujourd’hui, vu toutes les informations que je partage avec toi, tu me connais comme si tu m’avais faite!

Je vais donc me soumettre à ce nouvel ennemi, qu’est cet algorithme que tu as créé, suivre religieusement tes règles, pas de tétons qui dépassent, on a compris, et pour te montrer à quel point je suis bonne élève, je testerai même le mode promotions. Bah oui, pas de mode sous-marin pour moi, je suis transparente, je vais te payer pour élargir mon audience. De cette manière, j’utiliserai absolument toutes les fonctionnalités de ton application. Good girl.
Tu verras ainsi comme je t’aime, même si des fois, je te déteste viscéralement !

Je te ferai un petit bilan dans un mois.

Je crois en la devise, le travail finit par payer! Alors au boulot matelot!

Instagram-visuel-couverture

14 commentaires sur “Instagram, je t’aime oui, je t’aime mais…

  1. Je te trouve géniale. Tu es comme un vent de fraîcheur. Clairement ça ne t’avance en rien par rapport à ton post (conneries d’algorithmes aussi sur Facebook qui me font clairement déprécier l’application) mais te lire fait un bien fou. Tu as utilisé le mot transparente, et je crois que c’est ce que j’aime particulièrement chez toi, l’authenticité et l’émotion brute partagée. Merci

    Aimé par 2 personnes

  2. Alors là… j’adore j’adore (mais tu t’en doutais, hein). Ton post est très drôle et hélas pour nous pauvres pêcheurs, tellement vrai. Il mériterait d’être publié sur Instagram justement.
    Tes photos sont merveilleuses, et je m’en suis décroché la mâchoire de voir la différence de likes et commentaires entre les deux publications de ta photo.
    Rageant, tout ça. Mais, mais, mais… nous on apprécie, on aime, on te soutient pour de vrai !
    Mille bises, ma Manue.

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci ma douce Caroline pour ce bien joli retour.
      Désolée pour le décrochement de mâchoire 😅.
      On est bien d’accord que tout ça n’est pas très grave… pas simple quand même de s’adapter à tous ses changements!
      Mille mercis du soutien.
      Je t’embrasse ❤️😘

      J'aime

  3. Je suis tout à fait d’accord avec toi !

    Je trouve qu’instagram a beaucoup changé et de mois en mois c’est de pire en pire.
    C’est pour cela que j’ai ré ouvert mon blog, je préfère finalement partager sur mon blog, échanger sur des sujets… et garder instagram pour le quotidien sans prise de tête.

    Bonne journée à toi.

    Marie , http://www.bonjoourmarie.com

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci pour ton retour.
      Je vois qu’il y a pas mal de gens qui pensent la même chose. Je pense que le blog est un bon compromis, bien que, pour tout ce qui est partenariat, collaboration etc etc Instagram reste quand même le nerf de la guerre!
      Enfin on s’adapte comme on peut 😉
      Belle journée à toi 😘

      J'aime

  4. Bonjour !

    Je débarque à peine sur Instagram du coup je ne peux pas comparer l’avant et l’après. En tout cas je rejoins tout à fait le commentaire de Marie ci-dessus, Instagram c’est sympa pour poster des photos du quotidien sans prise de tête, mais si on veut faire plus profond, plus développé, les blogs restent la meilleure des solutions !
    J’espère que ton coup de gueule t’auras bien défoulée en tout cas, c’était intéressant à lire surtout pour les novices comme moi !
    Bisous 😚

    Aimé par 2 personnes

    1. Effectivement ça défoule!!! Instagram est un chouette réseau social c’est juste déroutant quand on y est depuis un moment de voir à quel point ça change.
      Ça reste malgré tout une super plateforme pour partager ses photos etc etc etc…
      Et puis bienvenue à toi sur Insta 😉
      Belle journée 😘

      J'aime

  5. Instagram a voulu tout faire pour gagner le plus d’argent possible et je suis d’accord avec toi c’est dommage et moche 😦 mais que veux-tu ? Peut-être que ce n’est pour garder que les plus motivés ? Je ne sais pas en tout cas ton compte est splendide et même si c’est rageant de voir que le nombre de vues et de j’aime baisse tu sais que dans ce nombre il y a toutes les personnes qui s’intéressent réellement à ton contenu et qui tiennent à toi ! Et ça Instagram ne pourra jamais te le voler 😉 ❤

    Aimé par 1 personne

  6. Bonjour et merci pour ton coup de gueule. Je n’ai pas accroché à Instagram. J’ai qu’une seule photo moche qui date de 2015 ou 2016. Sincèrement je n’aime pas lire mon flux d’actualité et pourtant je ne suis abonnée qu’à très peu de comptes. Peut-être que je n’ai rien à cette application. Avec ton post, ça ne me donne pas envie d’aller plus loin. Bisous et éclate toi sur ton blog en attendant les nouvelles intentions de M. INSTAGRAM

    Aimé par 1 personne

    1. Hello!!
      Je suis une addict de M Instagram, il reste, malgré ses exigences toujours plus dithyrambiques, mon réseau social préféré.
      Je reste à son écoute et vais surveiller de très près ses nouvelles instructions 😅
      Belle soirée à toi 😘

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s