Féérie Mauricienne ! (Acte 1)

Par Publié sur Localisation : 4 min. de lecture

Prends ta crème solaire, il est grand temps (3 mois plus tard) de publier l’article sur ma belle Maurice !
Petit récap du précédent article, je suis partie à l’île Maurice, dans le cadre du travail de l’amoureux. L’hôtel le Shangri-La’s Touessrok Resort a souhaité réaliser un pop up culinaire entre l’un de ses restaurants, Le Republik et L’Esprit Bistrot. Impensable de passer à côté d’une telle opportunité, nous voilà partis pour cette parenthèse enchantée. J’ai mesuré absolument chaque millimètre de la chance que j’ai eue de découvrir un si beau pays et de séjourner dans un hôtel de folie.
Welcome dans la féérie Mauricienne !

Je veux garder les yeux grands ouverts, je veux tout voir, tout ressentir, le sommeil, on le rattrapera plus tard.

Arrivés à 6h et des poussières à l’aéroport de Mauritius, le dépaysement est total, le changement climatique aussi. La première chose à faire ; supprimer direct toutes les couches de textile superflues. Tu pars emmitouflée, il fait 5 degrés, tu atterris toujours emmitouflée, il en fait, facile, 20 de plus. Après 11H de vol de nuit dont 2 petites heures de semblant de dodo, les paupières se font lourdes et pourtant hors de question de siester. Le Resort se trouve à Trou d’Eau Douce, le long de la côte Est de l’île, encore une petite heure de route avant d’arriver à l’hôtel, dormir très peu pour moi par contre je rêve juste d’une bonne douche. Problème existentiel quand tu nous tiens… Le taxi longe le littoral, je suis collée à la fenêtre grande ouverte, les paysages sont à couper le souffle, l’océan, les palmiers, les bateaux, les plages, les maisons, les champs de canne à sucre, les gens, ça est on y est pour de vrai.

Manoushkone-entrée-sombre-hôtel-shangri-la-touessrok-

Féérie Mauricienne au Shangri-La’s Le Touessrok Resort & Spa

Pince-moi, je suis en plein rêve ! L’entrée de l’hôtel est surréaliste tant elle est spectaculaire, un majestueux banyan fait office d’accueil. Cet arbre est d’une beauté incroyable, j’en reste totalement bouche bée et c’est loin d’être terminé. Je foule à peine le sol du hall et j’ai l’impression d’atterrir dans une carte postale réelle. Je suis émerveillée à chaque regard posé. On part petit déjeuner au restaurant le Bazar, on a la dalle ça tombe bien. Le buffet est dingue, il y en a pour tous les goûts, du salé, du sucré, des fruits, des pancakes, des gaufres, des oeufs pochés, en coque, brouillés, sirop d’érable, confitures dont celle à la mangue/fruit de la passion à se taper le cul parterre. Je mange, mais je trépigne d’impatience de découvrir le reste et surtout notre chambre. Le personnel est aux petits soins, tout le monde est absolument adorable, d’une gentillesse et d’une bienveillance qui font du bien.


Pince-moi, je suis en plein rêve !


Manoushkone-hall-hôtel-Shangri-la-touessrok

Manoushkone-restaurant-le-bazar-

Chambre 352, mon home sweet home

On termine nos assiettes et on file, enfin, dans notre chambre. Nous logeons dans la partie Coral Ocean View qui comme son nom l’indique offre une vue panoramique sur l’Océan Indien. On traverse les couloirs extérieurs des petits bâtiments de type village méditerranéen avec de nombreux accès directs à la plage et on arrive à notre chambre. Je vis littéralement dans une carte postale. À l’image du reste de l’hôtel, la décoration est contemporaine et épurée, t’imagine bien que je me suis, tout de suite, sentie très à l’aise dans ma chambre. Elle est immense (54m2) avec deux lits Queen size ultra-confortables, rien que pour nous. Ceci-dit, on ne fait pas encore lit à part avec le Didou, donc nous avons décrété qu’il y aurait un lit pour la nuit et un pour la sieste. On a des vrais problèmes nous !

Manoushkone-chambre-entière-shangri-la-touessrok.jpg

Manoushkone-chambre-hôtel-shangri-la-touessrok.jpg

Tout est fait pour que tu aies un maximum de confort et un minimum de contraintes, voire zéro contrainte. Je signe un bail à vie, sans problème !

Allez on passe au reste de la chambre avec un dressing à faire pâlir toutes les Carry Bradshaw de ce monde et une coiffeuse. Oh cette coiffeuse, je l’aime de tout mon coeur. Quant à la salle de bain, non mais on en parle de cette salle de bain ??? La baignoire, j’aurai pu faire mes longueurs dedans et je préfère te prévenir de ce pas, je n’ai pas été une bonne élève écolo, j’ai pris un bain matin et soir. Je sais c’est mal mais c’était tellement bon. Cerise sur le gâteau, on a un majordome… C’est dit, je suis diamétralement sur une autre planète ! On termine par le balcon, qui a été mon bureau durant mon séjour, avec THE vue de dingue sur l’océan.


Un véritable coin de paradis ! La réalité est entrain de s’évaporer, me laissant dans une espèce de bulle hors du temps.


Manoushkone-balcon-chambre-shangri-la.jpg

Manoushkone-salle-de-bain-shangri-la-touessork-ile-maurice.jpg

Manoushkone-Portrait-salle-de-bain

L’hôtel

Hop un saut dans la baignoire pendant que le Didou fait une micro sieste et il est temps d’aller manger (encore ???) au Republik. Le restaurant se trouve en bord de plage, dans un décor paradisiaque. Au risque de me répéter de nombreuses fois, c’est beau, c’est vraiment beau. Je ne redescends pas de mon petit nuage. On rencontre une partie des équipes et le chef exécutif qui feront équipe avec l’amoureux et Alex. On découvre les immenses tunnels qui cachent toutes les chambres froides, les frigos, les réserves. Un véritable monde souterrain, s’active sous l’hôtel, pour satisfaire la clientèle. Tu n’as pas intérêt à oublier quoique se soit quand tu te mets en place dans ta cuisine. Le Didou et Alex se familiarisent avec les lieux et les équipes quant à moi je pars me familiariser avec mon bel hôtel.

 

Manoushkone-restaurant-le-republik-ile-maurice

Manouhskone-le-republik-plage-ile-maurice-shangri-la-touessrok

Le Resort est immense et s’étend sur 14 hectares en bord de mer. Il est composé de 200 chambres, 3 villas privées, 2 piscines, 8 restaurants, un spa et une salle de sport. Outre un parcours de golf situé sur l’Ile aux Cerfs, l’hôtel compte une île privée isolée, l’îlot Mangénie, avec plusieurs plages vierges à l’usage exclusif des clients. C’est juste surréel tellement c’est beau. Je sais que je suis extrêmement privilégiée de vivre cette expérience, j’en ai totalement conscience. C’est si paisible, si ressourçant et si beau. La plupart des gens qui travaillent au Resort sont des locaux, toujours aux petits soins, avec une petite attention, un sourire, un bonjour. Le contraste entre les clients et le personnel est saisissant. Certainement le seul bémol à cette aventure de rêve. Certains clients sont tout simplement abjects et croient que tout leur est dû. Une assiette qui fait trop de bruit, un tartare pas assez assaisonné, un poisson pêché le matin même mais qui n’est jamais frais, trop de ci, pas assez de ça… Les employés se plient pourtant en 4 pour satisfaire ce petit noyau qui se pense au dessus de tout.

Manoushkone-hôtel-Shangri-La's-touessrok

Manoushkone-vue-hôtel-restaurant-le-bazar

Manoushkone-féérie-Mauricienne

Manoushkone-Ile-Maurice-restaurant-safran

Manoushkone-piscine-shangri-la-touessrok-ile-maurice

Manoushkone-Shangri-la-touessrok-piscine

Manoushkone-piscine-shangri-la-touessork

Manoushkone-sega-bar-hôtel-ile-maurice

Manoushkone-vue-océan-indien-plage-ile-maurice

Aussi beau dans l’eau que sur la terre

La végétation est incroyable de beauté. Je me régale avec les merveilleuses fleurs de frangipaniers roses et blanches, j’en cueille tout le temps. Elles ont une odeur tellement délicieuse que tu ne le répéteras pas, une des jardinières qui me voyait les ramasser m’a offert quelques boutures pour tenter d’en faire pousser chez nous. Mais chut ! C’est aussi là pour moi le véritable trésor de cette Île ; Les gens, une vraie gentillesse, une vraie chaleur humaine dont on devrait s’inspirer à bien des égards.
Je ne me lasse pas des cocotiers, des palmiers, des bananiers et encore moins des majestueux banyans. Il y en a de toutes les tailles mais ce sont les plus grands et donc les plus vieux qui sont forcément les plus impressionnants. Face à eux, j’ai l’impression de me retrouver dans l’univers à mi-chemin entre Alice au pays des merveilles de Tim Burton et Avatar. Ils sont si imposants, si mystérieux, il y a quelque chose de presque mystique qui émane de ces arbres.

Manoushkone-arbre-banyan-hôtel-

Manoushkone-Jardin-île-Maurice

Manoushkone-ile-maurice-hôtel-jardin

Manoushkone-fleur-géante-ile-maurice

Manoushkone-palmier-hôtel-shangri-la-touessork

Manoushkone-palmiers-ile-maurice-shangri-la-touessork

Manoushkone-Palmier-nid-oiseaux-shangri-la

Manoushkone-fleurs-frangipanier-plage-ile-maurice

Manoushkone-fleur-frangipanier-ile-maurice

Manoushkone-bananier-hôtel-ile-maurice

La Faune

Côté faune, comme toute trouillarde qui se respecte, je me suis un petit peu renseignée sur les petites bébêtes avant de partir. On nous a mis en garde contre les moustiques, qu’il fallait bien s’en protéger, étrangement hormis une petite piqure, pas l’ombre d’une avalanche de ces vilains. Je n’ai absolument pas mis une seule goutte de répulsif durant tout mon séjour.
L’hôtel regorge de petits êtres vivants.
Lorsque la nuit tombe, le bruit des coquilles des Bernard-l’hermites résonne dans les allées de l’hôtel. On passe également  la plupart de nos nuits avec un ou deux bébés geckos. Je te cache pas qu’au début, j’ai eu un peu de mal et finalement la cohabitation se passe très bien. Chacun reste dans son coin et c’est très bien ainsi. Et puis ils sont plutôt chouettes ces petits lézards.
À l’entrée du Resort, pour accéder au hall, il faut traverser un petit pond, deux bassins sont remplis de carpes, offrant un ballet multicolor qui fait son petit effet !
On croise pleins de chats, chatons plus ou moins sauvages. Ils font partie intégrante du Shangri-La. La plupart des clients s’extasient devant leurs petites bouilles, les caressent et leur donnent à manger.

Manoushkone-gecko-ile-maurice

Manoushkone-entrée-hôtel-carpes

Manoushkone-carpes-entrée-hôtel-shangri-la

Manoushkone-Ile-maurice-chaton-hôtel

Manoushkone-face-chat-le-shangri-la

Manoushkone-chaton-assis-face

Manoushkone-oiseaux-tente-ile-maurice

La féérie Mauricienne s’est littéralement abattue sur moi, le coup de foudre a été immédiat !

Spécial Thanks

Un millier de mercis, que dis-je un million de mercis à Alexandre, pour m’avoir permis de monter à bord de ce voyage. Merci pour tes explications rassurantes des bruits étranges dans l’avion. Merci pour les rires, pour les fous rires (oursons), mercis pour les souvenirs, merci pour ta bonne humeur, merci pour ta bonhomie, merci pour encore mille et une choses qui ont contribué à rendre ce voyage absolument génial. En bref, MERCI.
Merci à Anne-So pour tous les chouettes moments partagés. On ne se fréquente pas trop sur Lyon, et pourtant ça a été simple, facile, évident. J’en ai apprécié chaque instant et j’ai adoré les passer avec vous.

Merci à mon Didou, je suis tellement heureuse et reconnaissante d’avoir pu vivre cette expérience folle avec toi…
Tu as été, comme toujours, un roc absolument imperturbable, tu as su t’adapter avec une aisance remarquable à un autre mode de fonctionnement, à une nouvelle équipe et à une autre clientèle. J’admire ta rigueur, ton implication à toute épreuve dans tout ce que tu entreprends.

Merci à la Direction du Shangri-La’s Touessrok.
Merci du fond du coeur à Naji pour cette merveilleuse opportunité, pour son accueil et pour tous ces moments magiques. Je pense aussi à Bobby, le chef exécutif qui nous a accueillis chaleureusement malgré ses contraintes professionnelles. Jean-François, le chef du Republik, d’une gentillesse et d’une bienveillance infinies doublé d’un savoir-faire incroyable. Thierry, le manager des restaurants, mon acolyte du pass et mon traducteur lorsque je me fais remonter les bretelles en anglais par une allemande. Samo, Sanjay (les 2), Cynthia, David en cuisine, Noël, David en salle, Sébastien, Xavier et tous les autres, l’aventure a été si belle en grande partie grâce à vous, alors merci !

Manoushkone-Le-républik-l'esprit-bitrot

Manoushkone-belle-équipe

Manoushkone-Team-Shangris-La-Touessork

Kiss-Kiss-Bang-Bang
signature

Pour ne rien louper !
Abonne-toi au blog pour être informé(e) de chaque nouvel article par email.

Qu'en penses-tu ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Commentaires
  • MARQUIS PARIS
    mars 2, 2020

    Attends, j’arrive, je vais booker le billet d’avion et l’hôtel 😉
    Merci pour ce sublime article qui nous fait oublier la grisaille parisienne.
    L’hôtel a l’air tout simplement merveilleux, à la hauteur de son nom que j’adore comme gage de luxe qualitatif (mon fils, petit, au restaurant du Shangri-La à Paris répondait toujours « merci Môssieur Batman », avec le plus grand sérieux, parce que les serveurs étaient tout de noir habillés – priceless).
    Sublime, sublime, ma Manue !

    • manoushkone
      mars 4, 2020

      Allez viens, ma Caro, on part demain!Si seulement… En me replongeant dans l’article, j’avais tellement envie de retourner là-bas. Nous sommes revenus il y a 3 mois et des poussières et j’ai l’impression que c’était un rêve, donc ça m’a fait grand bien de remettre la tête dedans. Une première au Shangri-là bon je n’ai pas eu la chance de les appeler « Môssieur Batman » ils étaient tous habillés dans tes tons clairs 😉 Merci ma Caro, je t’embrasse fort 😘

Précédent
Maman, j’ai pas raté l’avion !
Féérie Mauricienne ! (Acte 1)